Actualités PRO/Actualités régionales/Aide à l'installation/Des infos : Docs, Livres, articles.../Documentation générale/Plateforme Prévention Soins Orthophoniques

Projet PPSO, Plateforme Prévention Soins Orthophoniques

OBJECTIF « PREVENTION, PROMOTION DE LA SANTE, ACCES AUX SOINS » DU PROJET DE CPOM – SYNTHÈSE 

ACCÈS AUX SOINS PRÉVENTION, PROMOTION DE LA SANTÉ EN ORTHOPHONIE 

Une réponse régionale de l’URPS Orthophoniste en partenariat avec PPSO 

ACCÈS AUX SOINS EN ORTHOPHONIE – CONSTATS ET ANALYSE

Un accès sous tension aux soins orthophoniques 

Des constats 

▪ Un déséquilibre important entre l’offre et la demande de soins 

▪ Un engorgement des cabinets d’orthophonie et des « listes d’attente » de plusieurs mois qui placent les usagers du système de soins en des situations insoutenables avec un risque de chronicisation des troubles, majoré pour les publics fragiles 

▪ Un épuisement professionnel (burn-out) constaté pour de nombreux orthophonistes

Des facteurs responsables de cette situation de tension 

▪ La démographie professionnelle 

▪ Un besoin en soins orthophoniques dans la population en croissance constante 

▪ La disparition des postes d’orthophonie dans les secteurs sanitaire et médico-social 

▪ Un recours quasi systématique au bilan orthophonique en cas de difficultés scolaires 

▪ Le filtre de la prescription médicale qui est inopérant 

▪ Des facteurs dépendant des territoires 

▪ Le virage ambulatoire : un effort supplémentaire pour les orthophonistes libéraux 

Alors que sont conçus des dispositifs pour répondre aux difficultés d’accès aux soins : 

▪ Malgré les Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) 

▪ Malgré les Plateformes territoriales d’appui (PTA) 

▪ Malgré la Plateforme autisme et troubles neuro-développementaux

Un constat univoque remonte du terrain : il faut libérer du temps orthophoniste pour répondre au besoin de soins

ACCÈS AUX SOINS EN ORTHOPHONIE – UNE RÉPONSE RÉGIONALE

Une réponse régionale à cette situation de tension 

L’URPS Orthophonistes, avec le porteur de projet PPSO, ont développé un dispositif à but non lucratif dont la finalité est de faciliter l’accès aux soins orthophoniques en régulant les demandes de soins et en organisant en profondeur la réponse à la demande de soins

▪ Il contribue à réguler les soins en étoffant les filtres assurant la pertinence de la demande de soins

▪ Il contribue à mieux organiser la réponse à la demande de soins par une gestion mutualisée de la demande et son adressage aux orthophonistes d’un bassin de vie. Ce dispositif est articulé en trois étages, qui convergent en vue d’écarter les demandes non pertinentes et de faciliter l’accès aux soins

Sept URPS ont été choisies pour expérimenter ce dispositif

Dispositif régional (1) 

Le dispositif associe : 

▪ 1er étage : un portail internet de prévention et de promotion de la santé. Ce moyen de régulation est passif, par le développement de l’information en orthophonie mise à disposition des personnes. 

▪ 2ème étage : une plateforme téléphonique de réponse régionale à la demande de soins, animée par des orthophonistes. Ce moyen de régulation est actif, avec des professionnels de santé qui qualifient les demandes de soins. 

▪ 3ème étage (optionnel, s’appuie sur les solutions existantes sur le territoire) : une solution d’adressage de la demande de soins. Les demandes pertinentes sont orientées vers les orthophonistes d’un bassin de vie, le motif de la plainte et l’urgence sont notamment renseignés. 

Dispositif régional (2) 

Le dispositif est ascendant et chaque étage est filtrant. Le passage entre deux étages est articulé via des solutions numériques, intégrées au système d’information global nécessaire au fonctionnement du dispositif. 

Le dispositif a pour objectif de ne confirmer le besoin de consulter un orthophoniste qu’aux personnes dont le besoin a été qualifié de pertinent par un orthophoniste régulateur de la plateforme téléphonique : dans une situation de pénurie de professionnels, avec la montée en puissance du virage ambulatoire, ce dispositif est nécessaire pour renforcer la capacité des personnes à bénéficier de soins

L’amélioration de la gestion du risque en santé se mesurera par la limitation des prises en charge non pertinentes en orthophonie et la prévention de l’épuisement professionnel (burn-out) ressenti par de nombreux orthophonistes. 

Étage 1 : portail internet grand public de référence 

Le 1er étage est constitué d’un portail internet grand public de référence pour l’information, la prévention et la promotion de la santé en terme orthophonique. Son lancement officiel est prévu mercredi 9 octobre et il a pour objet : 

▪ D’être un levier de régulation des soins via la prévention et la promotion de la santé ; 

▪ De remplir une mission de service en santé, en informant sur les troubles que prennent en charge les orthophonistes, leurs missions et leur prise en charge. Le portail œuvre comme filtre à titre passif, en s’attachant à informer pour contenir la demande de soins en orthophonie : les articles du portail auront pour objet d’aider les patients et leur entourage à discriminer entre les plaintes qui relèvent du trouble et celles qui n’en relèvent pas. In fine, le portail permet d’entrer en relation avec une plateforme régionale animée par des orthophonistes, par le truchement d’une interface de contact reproduisant un questionnaire pré-anamnéstique. 

Étage 2 : plateforme régionale 

Le 2ème étage est constitué d’une plateforme téléphonique de réponse régionale à la demande de soins, animée par des orthophonistes régulateurs, dont l’objet est de faciliter l’accès aux soins par : 

▪ l’amélioration de la réponse à la demande de soins

▪ la limitation des prises en charge non pertinentes en organisant en profondeur la réponse à la demande de soins. 

Pour les demandes relevant d’une intervention orthophonique, la plateforme adressera, éventuellement, si la personne le souhaite, la demande vers les orthophonistes d’un bassin de vie via une solution d’adressage. Pour les demandes devant être précisées, la plateforme appellera pour compléter les éléments pré-anamnestiques. Elle indiquera si la demande relève ou non en première intention d’une intervention orthophonique et adressera le cas échéant la demande. Pour les demandes ne relevant pas en première intention d’une intervention orthophonique ou en cas de doute sur la nécessité d’une intervention, la plateforme appellera le demandeur : il s’agira notamment de fluidifier le parcours de soins en renvoyant vers le médecin traitant lorsque la demande s’adresse en 1ère intention à un orthophoniste et/ou vers un autre professionnel (orl, ophtalmologue, etc.). 

Étage 3 : solution d’adressage 

Le dernier étage est constitué d’une solution d’adressage de la demande de soins, dont l’objet est de faciliter la mise en relation des demandeurs de soins avec des orthophonistes. 

Cette solution permet d’améliorer la réponse à la demande de soins et d’apporter notamment une réponse spécifique à la gestion de l’urgence en orthophonie. 

Cette solution est mobilisable par les orthophonistes régulateurs de la plateforme régionale, depuis le volet de l’interface de contact qu’ils ont en gestion. Elle n’est pas prévue pour être développée dans le cadre interne du déploiement du dispositif, mais pour être sous prestation auprès d’un opérateur tiers : optionnelle, elle s’appuie sur les solutions existantes sur le territoire. 

DISPOSITIF RÉGIONAL – FINANCEMENT

Financement

PPSO finance intégralement le premier étage du dispositif. Il est demandé à financement à l’ARS : 

▪ Pour l’étage 2 du dispositif : 

✓ Indemnisation des orthophonistes-régulateurs, ✓ Formation des orthophonistes-régulateurs, ✓ Solution d’appareillage téléphonique des orthophonistes-régulateurs. ✓ Financement de l’interface de contact 

▪ Les frais de pilotage et d’administration, calculés à hauteur de 25 000 euros par an. 

▪ Financement de l’étage 3 du dispositif : solution inzee.care 

La solution inzee.care est mobilisable par les orthophonistes régulateurs sur l’ensemble du territoire régional. Tous les orthophonistes en exercice libéral de la région sont inscrits. Ils doivent confirmer, gratuitement, leur participation au dispositif pour recevoir des demandes de soins. 

Qu’est-ce que la PPSO ?

Présentation de la plateforme de prévention et soins en orthophonie

Plateforme PPSO

Vous voulez en savoir plus ? Demandez à un régulateur PPSO.

À propos de l'auteur :

URPS des orthophonistes de Bourgogne.

L’URPS des orthophonistes de Bourgogne Franche-Comté a été constituée le 01 janvier 2016 à DIJON. Conformément à la loi, est composée de 12 membres (6 membres de Bourgogne et 6 membres de Franche-Comté) nommés pour un mandat de 5 ans. L’URPS des orthophonistes de Bourgogne Franche-Comté représente l’ensemble des orthophonistes exerçant à titre libéral sur le territoire bourguignon et franc-comtois. L’URPS participe à la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé, au développement d’actions dans les domaines du soin, de la prévention, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeutique, au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’informations partagés, ... En savoir [+]

Site internet : https://www.urps-orthophonistes-bourgogne-franche-comte.org/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.